Comment choisir son four ?
Bien choisir

Comment choisir son four ?

Comment choisir le bon four ? Comment opter pour un modèle résistant et durable ? Voici quelques critères à prendre en compte pour faire le bon choix.
Publié le 26/06/2019 929 vues

Qu’il soit multifonction, grill ou à chaleur tournante, le four est un accessoire indispensable dans la cuisine. Parmi tous les modèles proposés sur le marché, voici comment bien le choisir.

Définir le mode de cuisson

Aujourd’hui, les fours proposent différents modes de cuisson. En fonction de vos habitudes et de votre utilisation au quotidien, vous allez plus facilement choisir un mode de diffusion qu’un autre.

La convection naturelle

Ce genre de four chauffe l’air dans sa cavité, mais sa répartition n’est pas homogène. Concrètement, l’air chauffe l’aliment. Toutefois, ce type de four permet la cuisson sur un seul niveau.

La multifonction à air brassé

Ici, la chaleur est brassée par un ventilateur, ce qui permet de la répartir de manière uniforme dans toute la cavité du four. Offre la possibilité d’une cuisson sur 2 niveaux, sans mélange des odeurs ni des saveurs. C’est aussi un modèle de four relativement plus économe qu’un modèle à chaleur naturelle avec un préchauffage 30 % plus rapide.

La multifonction à chaleur tournante

Ce type de four fonctionne avec 3 résistances placées en haut, en bas, et une autre de forme circulaire au fond de la paroi. Associée à un ventilateur situé au fond de la cavité du four, la chaleur est brassée et se diffuse là aussi de manière homogène.

Idéal pour une cuisson à température basse, le four à chaleur tournante permet une cuisson économe avec un préchauffage 2 fois plus rapide qu’un four multifonctions à air brassé.

Le four à vapeur

Fonctionnant avec un générateur de vapeur et un réservoir d’eau, ce type de four cuit à la vapeur comme son nom l’indique. Mais il peut aussi décongeler et maintenir au chaud les aliments. Existant à basse pression, à haute pression et à vapeur sèche, il convient à tous types de cuisson, notamment pour les aliments délicats (poissons et légumes).

Quel mode de nettoyage choisir ?

Le nettoyage du four est loin d’être une partie de plaisir. C’est pourquoi son option de nettoyage s’avère essentielle au moment de votre choix.

On retrouve 4 types de nettoyage :

  • Le nettoyage par catalyse : avec ce type de four, les graisses n’adhèrent pas aux parois. Au moment de la cuisson, dès 200 °, le nettoyage se fait tout seul, car les graisses fondent et disparaissent.
  • Le nettoyage par pyrolyse : ici, la température monte à 500 °, les graisses et autres salissures sont réduites en cendres. Il vous suffit de les ramasser avec une éponge pour prolonger la durée de vie de votre four.
  • Le nettoyage manuel : pour ce type de four, l’entretien s’effectue avec un produit d’entretien spécifique. Il existe également des produits écologiques pour préserver l’environnement.
  • Le nettoyage à la vapeur : cela concerne précisément les fours combinés qui intègrent ce genre de nettoyage vapeur automatique ainsi qu’une fonction détartrage.

Un nettoyage et un entretien régulier permettent accroître la longévité de votre four. Chez MaGarantie5ans, nous sélectionnons nos produits pour leur durabilité et nous proposons également une garantie de 5 ans gratuite pour tous nos fours.

Le choix de l’ouverture de la porte du four

De même, votre four peut s’ouvrir de différentes manières. Choisissez ainsi son type d’ouverture en fonction de l’agencement de votre cuisine et aussi de l’usage de votre four au quotidien.

Vous avez la possibilité entre :

  • Une porte abattante : une porte classique pour un accès facile.
  • Une porte latérale : idéale pour les fours situés en hauteur.
  • Une porte à tiroir : permet davantage de sécurité, mais l’accès à la cavité du four est moins évident.
  • Une porte escamotable : la porte disparaît entièrement dans le four.
  • Une porte lift : la porte s’ouvre de manière parallèle au four. Parfait pour les petites cuisines.

La classe énergétique du four

Contrairement à un réfrigérateur ou à un congélateur, un four ne fonctionne pas de manière continue. Ainsi, il importe de veiller à sa consommation énergétique.

Chaque appareil électroménager possède une échelle de classe d’efficacité énergétique entre A et G.

Un modèle avec la classe A, voire A+ (25 % d’économies supplémentaires par rapport au modèle classé simplement A) si cela est possible, s’avère assurément peu énergivore, vous garantissant une faible consommation électrique sans abimer la qualité de vos petits plats.