Comment choisir son congélateur ?
Bien choisir

Comment choisir son congélateur ?

Comment choisir le bon congélateur? Comment opter pour un modèle résistant et durable ? Voici quelques critères à prendre en compte pour faire le bon choix.
Publié le 26/06/2019 80 vues

Près de 60 % des foyers français possèdent un congélateur. Quels que soient son format et sa capacité, cet équipement électroménager est aujourd’hui devenu indispensable pour sauvegarder notre alimentation à long terme.

Voici les éléments clés pour bien choisir votre congélateur.

Réfléchir au format du congélateur

Plusieurs solutions existent en matière de format de congélateurs. On retrouve ainsi le format « coffre » et le format armoire.

Pour le modèle coffre, que l’on appelle traditionnellement « bahut », ce sont environ un tiers des congélateurs vendus en France chaque année. Ce type de congélateur occupe relativement d’espace au sol, c’est pourquoi on les retrouve souvent dans la cave ou le sellier d’une maison.

Le congélateur coffre s’avère peu énergivore sur le plan de la consommation électrique. Pour l’armoire, c’est un modèle plus étroit que le coffre (60 cm contre 110 à 140 cm pour le bahut) que l’on peut installer où l’on veut. Parfait dans une cuisine.

Le congélateur armoire est également disponible en pose libre ou intégrable dans un meuble de cuisine en veillant à laisser 5 cm de libre de chaque côté.

En termes de volume, tout dépend de la composition de votre foyer.

Néanmoins, on recommande :

  • Un congélateur de moins de 150 L pour personne seule
  • Un appareil entre 150 et 250 L pour un couple avec ou sans enfant.
  • Un appareil de plus de 250 L pour une famille de 4 personnes.

N’oubliez pas de prendre en considération vos habitudes alimentaires. En effet, si vous remplissez régulièrement le congélateur avec des produits frais ou de la viande, peut-être aurez-vous besoin d’un congélateur plus conséquent.

Veiller à la classe énergétique

Comme pour un réfrigérateur, un congélateur fonctionne en continu. Par conséquent, sa consommation électrique est un critère important à prendre en compte.

Depuis 2014, les fabricants en électroménagers ont pour obligation de proposer des appareils avec une classe énergétique entre A et A+++ (qui consomment jusqu’à 70 % d’électricité en moins qu’un modèle A), mais certains modèles vont jusqu’à D.

Plus vous optez pour un modèle de très bonne classe, et plus vous ferez des économies.

Chez MaGarantie5ans, nos congélateurs sont tous classés A+ au minium. Vous pouvez retrouver notre sélection de congélateurs ici.

Attention, il ne faut pas confondre la classe énergétique avec la classe climatique d’un congélateur.

La classe climatique — il en existe 4 (SN, N, ST et T) — montre la température ambiante dans laquelle le congélateur fonctionne.

C’est un élément à ne pas omettre en fonction de l’emplacement futur de votre congélateur (pièce chauffée, garage non chauffé, orientation au sud, etc.).

Le type de froid

Un congélateur utilise deux types de froid au choix : le froid statique et le froid ventilé.

Avec le froid statique, celui-ci circule librement dans tout le congélateur. L’inconvénient est que la température n’est alors pas identique partout (la zone la plus froide reste située en bas du congélateur).

Avec un froid ventilé, la circulation est très homogène.

Appelé le froid « no frost », un air froid non humide est répandu dans tout l’appareil lui évitant la formation occasionnelle de givre qui entraine généralement une surconsommation énergétique.

Ne pas choisir toutes les options

Avez-vous vraiment besoin de l’option « super-congélation » qui permet de refroidir une grande quantité d’aliments plus rapidement ? Peut-être que non, car on utilise généralement le congélateur au fur et à mesure des achats ou de la consommation de notre alimentation.

Même si les congélateurs d’aujourd’hui n’ont pas encore de technologie domotique embarquée par exemple, certains modèles possèdent des options qui peuvent s’avérer utiles selon vos besoins : thermostat digital, système d’alarme si une porte est mal fermée, blocage de la fermeture pour les enfants, etc.

Et le service après-vente ?

Il est essentiel de choisir un congélateur qui soit sous garantie. En effet, en cas de panne, il est toujours très difficile de le déplacer chez le fabricant ou le vendeur pour qu’il l’examine.

Quant à faire appel à un technicien, sachez que le coût vous reviendra aux environs de 80 € environ, sans oublier le tarif de la main d’œuvre.